Profession de fois EI-EID-EIP

UN SYNDICAT DONT LA VISEE EST DE SERVIR LES SALARIES

Pour ce faire, le maître-mot de notre engagement est transparence ! Dans la gestion des oeuvres sociales comme dans notre vision de l’avenir. En effet, pour nous, pas question de jeter tout ce qui a été construit durant ces dernières années, juste parce que cela ne sert pas les desseins de nos politiques. Nous avons un CIE qui fonctionne et donne satisfaction. Nous avons une MCM qui, par le travail fourni, soutient les différentes actions des élus actuels.

Alors, notre engagement sera le renforcement du rôle du CIE et de la MCM car plus nous serons importants, plus nous pourrons peser face aux prestataires (Voyage et autres…).

Transparence également dans l’information. Vous trouverez tous les mois un retour sur la dernière réunion de CE et bientôt de la CSE sur notre site Internet. Pourquoi choisir Internet plutôt que notre Intranet, me direz-vous ? Simplement pour répondre à une autre de nos valeurs, l’indépendance !

L’indépendance vis-à-vis de l’hébergeur, l’indépendance face à la direction et l’indépendance dans la négociation. En effet, nous ne sommes pas soumis aux dictats de je ne sais quelle centrale syndicale. Indépendance qui nous a notamment permis de signer l’accord sur l’égalité professionnelle qui a introduit un précédent avec la possibilité d’effectuer du télétravail dans certaines circonstances. Un petit pas pour le salarié, un grand pas pour la direction. C’est certain, il faut bien reconnaître que ce n’était pas vraiment inscrit dans l’ADN de notre direction. Sans la signature de la CFTC et du SNB, celà n’aurait pas été possible.

Transparence et indépendance encore lorsque nous mettons notre expérience au service des salariés qui doivent faire face à une procédure de sanction. Nous voyons notre rôle non pas comme simple témoin, mais bien comme un accompagnant et un soutien du salarié. D’ailleurs notre goody en est la parfaite illustration.

Notre programme, pour la mandature à venir, est construit sur deux axes principaux :

  • Le premier est la mise en place des nouvelles structures des instances représentatives du personnel. Pour ce faire, nous devrons redéfinir le fonctionnement, former nos élus et établir une répartition des tâches entre les différentes structures. Car si le nombre d’élus a drastiquement chuté par rapport à la mandature actuelle, la charge de travail elle, n’a pas baissé.
  • Le second quant-à-lui, porte sur les oeuvres sociales. Dans ce domaine, nous souhaitons aller plus loin, développer notamment les voyages et diversifier les activités locales. Pour nous, pas question de détruire l’existant mais au contraire le faire évoluer et apporter du neuf. Pour ce faire, notre engagement sera très pragmatique, nous nous appuierons autant que possible sur le CIE et la MCM. En effet, si nous voulons développer de nouvelles activités tout en assumant le rôle dévolu à la CSE, il nous faut trouver la force de travail nécessaire. En résumé, les missions des élus doivent-être traitées par ces élus et les oeuvres sociales peuvent pour la partie gestion administrative, être sous-traitées. Et c’est ce qui nous pousse à vouloir agrandir le périmètre d’intervention de la MCM et du CIE (quel que soit sur futur nom).

En conclusion, nous nous engageons à faire ce qui doit être fait en nous montrant suffisamment réalistes pour ne pas promettre n’importe quoi, mais nous serons toujours là pour vous !

Nous sommes syndicalistes et constructifs!