la CFTC vous informe PAS DE SOLUTION POUR LA GARDE DE VOS ENFANTS

Point info CORONA VIRUS

N’HESITEZ PAS A PARTAGER CE MESSAGE AVEC VOS COLLEGUES MÊME NON-SYNDIQUES/EES

Dans son allocution télévisuelle d’hier soir, le Président de la République a annoncé la fermeture dès lundi 16/03, pour une durée indéterminée, des crèches, écoles, collèges et universités.
Cette mesure forte et contraignante entraînera sans aucun doute, pour bon nombre d’entre vous, des difficultés pour trouver des solutions de garde alternatives pour vos jeunes enfants.

Dans certains cas, il vous sera malheureusement impossible de trouver une telle solution et vous serez contraint d’envisager de rester à la maison pour assurer la garde de vos bambins.
Un dispositif spécifique a été mis en place par l’Etat pour vous permettre de vous absenter de votre travail jusqu’à 2 semaines.

Qui peut y prétendre :

  • Seuls les parents d’enfants de moins de 16 ans au jour du début de l’arrêt sont concernés par le dispositif.
  • Les enfants doivent être scolarisés dans un établissement fermé ou être domiciliés dans une des communes concernées. Les listes des communes sont régulièrement mises à jour sur les sites internet des rectorats, il est recommandé de s’y référer pour confirmer que l’établissement de l’enfant est bien situé sur l’une de ces communes.
  • un seul parent (ou détenteur de l’autorité parentale) peut se voir délivrer un arrêt de travail. A cet égard, le salarié doit fournir à son employeur une attestation sur l’honneur certifiant qu’il est le seul à demander un arrêt de travail dans ce cadre.
  • l’entreprise ne doit pas être en situation de mettre, sur cette période, l’employé concerné en télétravail : l’arrêt de travail doit être la seule solution possible.

Comment procéder :

  • CONTACTEZ SANS ATTENDRE VOTRE EMPLOYEUR/HIERARCHIE pour l’informer de l’impossibilité de trouver un mode de garde alternatif pour vos enfants
  • CONCERTEZ VOUS AVEC VOTRE EMPLOYEUR/HIERARCHIE pour envisager toutes les solutions éventuellement possibles, notamment celle du recours au télétravail s’il peut être possible ou la mise en place d’une souplesse ponctuelle dans vos horaires de travail
  • En l’absence de solution alternative, CONFIRMEZ PAR EMAIL A VOTRE EMPLOYEUR/HIERARCHIE que vous demandez à bénéficier du dispositif spécial mis en place par le gouvernement en précisant la date de début et de la date de fin prévisionnelle de votre absence
  • L’EMPLOYEUR/HIERARCHIE PROCEDERA A LA SAISIE SUR AMELI.FR de l’arrêt de travail spécifique spécialement prévu pour ce cas.

En cas de questions complémentaires
contactez prioritairement votre interlocuteur habituel des Ressources Humaines.