La CFTC réaffirme son attachement à la branche Crédit

Syndicat CFTC du personnel
Crédit Mutuel (CM11)
Syndicat CFTC Crédit Mutuel
Nord Europe (CMNE)

L’union nationale des syndicats CFTC du Crédit Mutuel a été reçue le 1er juin dernier en commission sociale à la confédération nationale du Crédit Mutuel autrement appelée « Branche Crédit Mutuel ».

Cette commission sociale qui s’est tenue au lendemain de l’assemblée générale de la confédération se déroule dans un cadre informel, dans un esprit de dialogue constructif auquel nous sommes profondément attachés.

Plus largement, cette rencontre a permis à la CFTC d’aborder en toute transparence l’ensemble des thèmes qui lui sont chers mais aussi d’alerter les représentants de la CNCM sur des sujets qui nous préoccupent au sein des différentes fédérations de Crédit Mutuel.

Nous avons tout d’abord tenu à rappeler l’importance d’un dialogue social de confiance réciproque, qui est le seul garant d’évolutions positives et d’améliorations dans le quotidien de l’ensemble des collaborateurs du groupe Crédit Mutuel.

Les nombreux changements d’interlocuteurs à la tête des relations sociales et RH nous préoccupent, ces interlocuteurs venant parfois d’horizons très lointain de ce qui constitue l’ADN du Crédit Mutuel, c’est un vrai point de vigilance pour la CFTC.

Nous avons ensuite très largement abordé la question du litige ARKEA et ses conséquences. La CFTC ne prendra pas part au débat politique qui agite « notre famille », mais a une nouvelle fois réaffirmé son attachement à un groupe uni dans la diversité des différentes fédérations.

Dans ce conflit sans fin, notre seule préoccupation a été de réaffirmer notre total soutien à l’ensemble des salariés touchés par cette situation dans l’exercice de leur quotidien et les doutes qui les habitent lorsqu’il s’agit de se projeter vers un avenir trouble. L’emballement médiatique autour de cette guerre interne au Crédit Mutuel est très alarmant pour l’image et le sérieux de notre groupe bancaire.

Nous avons aussi rappelé dans ce monde bancaire en pleine métamorphose l’importance de l’accompagnement de l’ensemble des collaborateurs de notre groupe en matière de formation.

Le développement à outrance du e-learning ne peut répondre seul aux bouleversements de nos métiers. D’ailleurs il est bien plus agréable et utile de se réunir autour d’une table et d’échanger sur les pratiques dans un monde où les rapports humains s’amenuisent…

Nous avons aussi tenu à rappeler l’impérieuse nécessité d’accompagnement des collaborateurs aux changements et plus particulièrement les managers qui sont les garants de la parfaite assimilation auprès des équipes de ces évolutions. Le manager n’est plus celui qui sait, contre les autres qui ne savent pas, ce temps est révolu.

Il demeure trop de dérives sur les équipes, conséquences directes d’un manque d’accompagnement et d’anticipation.

Comme l’a rappelé le Président Théry lors de l’assemblée générale de la CNCM, cette année est marquée par le bicentenaire de la naissance de Raiffeisen.

Cet homme qui créa les modèles coopératifs à la fin du 19ème siècle, a inspiré notre schéma de banque coopérative et mutualiste à laquelle nous sommes profondément attachés à la CFTC. Nous avons rappelé l’importance de ce modèle que tout oppose aux dérives capitalistiques de notre société et qui pour nous est plus que jamais d’actualité sur le principe de « l’union fait la force ».

Nous avons enfin proposé à la branche Crédit Mutuel de jouer son rôle régulateur et de pouvoir proposer aux organisations syndicales de la branche d’ouvrir une discussion sur les ordonnances Macron réformant le fonctionnement des instances représentatives du personnel à compter du 1er janvier 2020.

PDF MOTION COMMUN CM11 CMNE

 

Avis d’Option avant le 17/04/2018 Intéressement, Participation et Abondement…

Chères et chers collègues,

Vous avez sans doute été destinataires ces derniers jours d’un courrier (ou de plusieurs si vous avez changé d’employeurs au sein du Groupe Crédit Mutuel au cours de l’année 2017) concernant votre INTERESSEMENT/PARTICIPATION qui sera versé fin avril.

Versement immédiat sur votre compte

le montant sera imposé au titre des revenus 2018 …

Versement au PEG (Plan d’Epargne Groupe)

le montant sera bloqué pendant 5 ans …

Versement au PERCOG (Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif Groupe)

le montant sera bloqué jusqu’à votre retraite …

FAITES VOS CHOIX AVANT LE 17/04/2018 !

Le supplément d’Intéressement (1,6653%) obtenu par les Organisations Syndicales
devrait être versé au mois de Septembre
et donnera lieu à une nouvelle demande de choix d’option.

ATTENTION

à défaut de réponse dans les délais de votre part

  • votre Intéressement sera versé
    • au PEG dans le fonds «convergence monétaire»
  • votre Participation sera versée
    • pour 50% au PEG dans le FCPE monétaire
    • pour 50% au PERCOG formule pilotée, profil prudent

ABONDEMENT 2018 : 1.110,00 €

en contrepartie d’un effort d’épargne de 370€ sur le PEG

Extrait du Pixis N°9800143263

« (…) L’affectation d’une partie ou de la totalité de la participation ou de l’intéressement au titre de 2017 au PEG, sera considérée comme effort d’épargne.
Pour les salariés ne percevant pas de prime de participation et d’intéressement il suffira de faire un versement volontaire de 370,00 € d’ici la fin de l’année 2018 pour bénéficier de cet abondement (à la condition d’avoir à ce moment-là plus de 3 mois d’ancienneté). (…) »

ATTENTION

seuls les versements faits sur le PEG ouvrent droit à l’ABONDEMENT !

NE LAISSEZ PAS PASSER L’OPPORTUNITE DE BENEFICIER DE CES 1.110,00 €
versez au moins 370€ sur votre PEG pour les toucher !

CFTC : ATTESTATION FISCALE déclaration de revenus 2017

Chères et chers Adhérents/es,

Lors de votre déclaration de revenus, les justificatifs ne sont plus à joindre mais à fournir en cas de demande expresse de l’Administration fiscale.
De ce fait et dans un souci de responsabilité environnementale, votre Syndicat CFTC se propose de ne plus systématiser l’envoi des attestations fiscales papier pour les adhérents qui ont payé une cotisation annuelle complète en 2017.

Afin de vous permettre de compléter votre déclaration de revenus, et de bénéficier le cas échéant d’un crédit d’Impôts de 66% du montant de votre cotisation syndicale, nous vous rappelons ci-dessous le montant qu’il conviendra d’y faire figurer, au titre des revenus 2017.
Ce dernier est fonction de votre statut qui figure sur votre fiche de paye dans la rubrique « Classification ».

  • Employés : 88 €
  • Techniciens : 104 €
  • Cadres : 140 €

Une attestation personnalisée sera adressée aux nouveaux adhérents ainsi qu’à tous ceux n’ayant pas cotisé une année complète.

En cas de besoin, merci d’adresser un mail à la permanence pour en solliciter l’édition et nous préciser si vous souhaitez un envoi :

  • par courriel en précisant l’adresse mail à utiliser
  • par courrier en indiquant l’adresse postale

En cas de changement dans votre situation personnelle ou classification professionnelle, nous vous prions de bien vouloir en informer notre permanence syndicale pour une mise à jour de votre cotisation.

Les nouveaux tarifs des cotisations pour 2017, sont disponibles ici

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.
Nous vous remercions pour votre fidélité et vous adressons cher(e) adhérent(e), nos meilleures salutations.
L’équipe du Syndicat CFTC du Personnel de Crédit Mutuel

MOTION CFTC ARKEA AVRIL 2018

« L’union fait la force et l’union dans la diversité est une richesse irremplaçable pour
toutes les femmes et pour tous les hommes de bonne volonté au Crédit Mutuel et…ailleurs ! »

 

Depuis plusieurs années, un conflit fratricide oppose le groupe ARKEA au restant de sa famille du Crédit Mutuel ! Cette grave mésentente connait, aujourd’hui, son paroxysme, depuis que le groupe ARKEA a décidé de faire sécession. De plus, le 5 avril 2018[Mise à Jour] 17 Mai 2018, un « collectif de salariés » du Crédit Mutuel ARKEA manifestera à Paris pour réclamer le droit de quitter la Confédération Nationale du Crédit Mutuel accusée de centralisme et d’entrave au développement du Crédit Mutuel breton.

 

Au nom des valeurs constitutives de la CFTC, notre organisation syndicale désapprouve totalement toute démarche visant à diviser et à affaiblir un mouvement coopératif et mutualiste qui a démontré, depuis ses origines, il y a plus de 170 ans, son efficacité financière, économique et sociale au service de ses sociétaires et clients et au service de ses territoires ruraux et urbains ! Le mouvement Raiffeisen dont nous sommes tous directement ou indirectement issus, s’est construit sur le principe de solidarité entre les plus forts et les plus faibles, selon la conviction populaire que « l’union fait la force » ! La vitalité des différentes fédérations de Crédit Mutuel en France, illustre la pertinence de cette ambition. Elle démontre indubitablement, aussi, que cette unité s’est construite dans le respect des diversités régionales, sources d’enrichissements réciproques !

 

Par ailleurs, la CFTC, comme toutes les autres OS du Crédit Mutuel, est au service de tous les salariés de notre mouvement national. A ce titre, dans ces moments difficiles, elle réaffirme, plus particulièrement, avec force, sa totale solidarité avec les salariés et les élus de la Confédération Nationale du Crédit Mutuel, du Crédit Mutuel ARKEA et du Crédit Mutuel du Massif Central, au coeur de cette discorde familiale ! Ces salariés et ces élus ne doivent pas être pris en otage par certaines forces centrifuges et parfois agressives, à l’oeuvre !

 

Enfin, la CFTC, au regard des performances du Crédit Mutuel, constate la validité et l’actualité du modèle coopératif, malgré un environnement idéologique peu favorable. C’est pourquoi, la CFTC réaffirme son soutien à un avenir mutualiste pour « tout le Crédit Mutuel » ! Ce n’est pas le fruit du hasard, si le concept d’entreprise coopérative de Raiffeisen a été classé, le 30 novembre 2016, parmi le patrimoine immatériel de l’Humanité, par l’Unesco.
Conformément à ces trois convictions défendues par la CFTC et sûrement par beaucoup d’autres, la CFTC souhaite, en cette année du bicentenaire de la naissance de Raiffeisen, le triomphe du bien commun, de la raison, du bon sens et de l’esprit de service ! Puissent les talents et les compétences, les énergies et les dynamismes des uns et des autres se conjuguer, se compléter et se fédérer, pour relever, ensembles, les défis de la révolution numérique et la sauvegarde d’un monde humain !

 

Vive le Crédit Mutuel uni et riche de ses diversités, démocratique et humaniste, et par conséquent à haute conscience sociale et morale !

 

Union Nationale des Syndicats CFTC du Crédit Mutuel

Paris, le 29 mars 2018

 

PDF MOTION_CFTC_ARKEA_042018

SUPPLEMENT D’INTERESSEMENT 1,6653%

Une « rallonge » de 1,6653% !

Chères et chers collègues,
La nouvelle est officiellement tombée hier, suite à une demande des Organisations Syndicales, la Direction du Groupe a accepté d’attribuer un Supplément d’Intéressement de 1,6653% afin de porter le total Intéressement + Participation à 12%. ((cf. Pixis N°9800143263).

ATTENTION : ce supplément ne sera versé qu’à la « rentrée » 2018 !

Ces chiffres concernent les salariés des entreprises relevant de l’Accord d’Intéressement CREDIT MUTUEL / CIC signé le 19 juin 2015 (cf. liste des entreprises concernées en annexe 1 de l’accord).

INTERESSEMENT + SUPPLEMENT + PARTICIPATION

Intéressement : 7,9051% (11,1585% l’an passé …)

Supplément : 1,6653% Il sera versé à la « rentrée » …
Participation : 2,4296% (2,4768% l’an passé …)
Total : 12,0000% VS 13,6353% l’an passé …

La Direction précise dans son communiqué :
«Les bons résultats du Groupe ont été acquis en dépit d’un environnement  économique difficile.
Dans ce contexte, la Direction a décidé d’accorder aux salariés, qui ont tous contribué à ces résultats,
un supplément d’intéressement (…) »
CALCULEZ VOTRE INTERESSEMENT/PARTICIPATION
ET COMPAREZ CE CHIFFRE A CEUX DES 2 ANNEES PRECEDENTES
A L’AIDE DE LA FEUILLE DE CALCUL QUE VOUS TROUVEREZ EN CLIQUANT ICI.

La date du versement du montant de votre Intéressement/Participation
est fixée au 30 avril 2018 au plus tard, le supplément sera versé à la « rentrée »

ABONDEMENT

Montant de l’Abondement : 1.110,00€

en contrepartie d’un effort d’épargne de 370€

Extrait du Pixis N°9800143263 :

« (…) L’affectation d’une partie ou de la totalité de la participation ou de l’intéressement au titre de 2017 au PEG, sera considérée comme effort d’épargne.
Pour les salariés ne percevant pas de prime de participation et d’intéressement il suffira de faire un versement volontaire de 370,00 € d’ici la fin de l’année 2018 pour bénéficier de cet abondement (à la condition d’avoir à ce moment-là plus de 3 mois d’ancienneté). (…) »

NE LAISSEZ PAS PASSER L’OPPORTUNITE DE BENEFICIER DE CES 1.110€

 

Nous restons à votre disposition pour toutes vos questions.
N’hésitez pas !

Intéressement, Participation et Abondement 2018…

Chères et chers collègues,
Les chiffres relatifs à l’Intéressement, la Participation et l’Abondement ont été annoncés ce jour par la Direction aux Organisations Syndicales.
Ces chiffres concernent les salariés des entreprises relevant de l’Accord d’Intéressement CREDIT MUTUEL / CIC signé le 19 juin 2015 (cf. liste des entreprises concernées en annexe 1 de l’accord).

INTERESSEMENT ET PARTICIPATION

Intéressement : 7,9051% (11,1585% l’an passé …)
Participation : 2,4296% (2,4768% l’an passé …)
Total : 10,3347% VS 13,6353% l’an passé …
D’après la Direction
des provisions sur Titres ainsi qu’une surtaxe exceptionnelle de quasi 300 millions d’€uros
sont la cause de ces chiffres nettement moins bon que l’an passé …
La baisse est de 24,21% !!!

La date du versement du montant de votre Intéressement/Participation
est fixée au 30 avril 2018 au plus tard

EXEMPLES DE CALCULS INTERESSEMENT/PARTICIPATION
NET = BRUT – 9,7% (CSG/CRDS)
SALAIRE ANNUEL BRUT

Taux Intéressement/Participation

10,3347%

20.000€

Jusqu’à 25.000€ (équivalent temps plein sur l’année complète), le salaire annuel brut est majoré de 20% pour le calcul Base retenue : 20.000 + 20% = 24.000

Intéressement/Participation brut

24.000 x 10,3347% = 2.480€ BRUT (2.240€ NET)

28.000€

Entre 25.001 et 29.999 (équivalent temps plein sur l’année complète), le salaire annuel brut est porté à 30.000€ pour le calcul Base retenue : 30.000

Intéressement/Participation brut

30.000 x 10,3347% = 3.100€ BRUT (2.800€ NET)

36.000€

Intéressement/Participation brut

36.000 x 10,3347% = 3.720€ BRUT (3.360€ NET)

44.000€

Intéressement/Participation brut

44.000 x 10,3347% = 4.547€ BRUT (4.106€ NET)

ABONDEMENT

Montant de l’Abondement : 1.110,00€

en contrepartie d’un effort d’épargne de 370€

Ces montants avaient déjà été négocié lors des NAO de fin 2017

Votre effort d’épargne peut se faire sous plusieurs formes :
 Affectation de tout ou partie de l’Intéressement/Participation au Plan Epargne Groupe
 Versement volontaire au PEG, d’ici fin 2018.

NE LAISSEZ PAS PASSER L’OPPORTUNITE DE BENEFICIER DE CES 1.110€

Nous restons à votre disposition pour toutes vos questions.
N’hésitez pas !

La CFTC vous informe JOUR FLOTTANT 2018

Vous avez été informé par une publication Pixis récente de l’attribution, pour 2018, d’ 1 JOUR FLOTTANT aux salariés qui travaillent du mardi au samedi.

Nombreux sont ceux qui nous interrogent sur les modalités de calcul qui ont conduit à ce résultat.

Vous trouverez ci-dessous les explications qui devraient répondre à vos interrogations …

Pourquoi fait-on ce calcul tous les ans ?

Compte tenu de la diversité des organisations de travail dans le Groupe Crédit Mutuel, certains salariés travaillent notamment du lundi au vendredi, d’autres du mardi au samedi.
Afin que le nombre de jours travaillés soit le même pour tous, l’ACCORD DE TEMPS DE TRAVAIL actuellement en vigueur sur le périmètre Crédit Mutuel/CIC (*) prévoit :

(*) liste des entreprises concernées en annexe du texte de l’accord.

Comment s’est fait le calcul en 2018 ?

Suite à la publication Pixis, certains d’entre vous nous ont interpellés sur le fait que seul 1 jour flottant était attribué aux salariés travaillant du mardi au samedi, alors que, d’après leurs calculs, il y aurait dû en avoir 2 …
Rien ne vaut, calendrier 2018 en main, une démonstration chiffrée.

En 2018, c’est donc bien d’1 JOUR FLOTTANT dont peuvent bénéficier les salariés travaillant du mardi au samedi, qu’ils dépendent du Régime Général ou du Régime Local. Ce jour devrait apparaître dans leur LSRH fin mars.

La CFTC vous informe CP et RTT

Depuis le 1er janvier 2018 un nouvel Accord sur le Temps de Travail est entré en vigueur sur le périmètre CREDIT MUTUEL et CIC. Ce nouveau texte « bouscule » quelques habitudes en matière de CP et d’RTT.

En se basant sur les questionnements émanant de salariés tout au long de l’année, la CFTC vous fournit des réponses qui vous permettront de mieux comprendre les nouveautés et de vous rappeler certaines des règles à respecter pour la prise de CP et d’RTT .

Au-delà de la stricte application des textes règlementaires et conventionnels, le bon sens d’un échange verbal avec votre hiérarchie et vos collègues, préalable à la saisie de votre demande en LSRH, évitera souvent des situations crispées …

En Pixis j’ai lu que la PERIODE DE REFERENCE des CP n’était plus la même. Quels changements pour moi ?

La PERIODE DE REFERENCE pour les Congés Payés (CP) est dorénavant uniforme sur le périmètre CREDIT MUTUEL et CIC. Elle va du 1er janvier au 31 décembre de l’année. C’est la période pendant laquelle vous consommez vos CP (acquis) et au cours de laquelle vous accumulez des droits à CP pour l’année suivante (en cours d’acquisition).

Les CP qui apparaissent dans la colonne « acquis » de votre LSRH sont à prendre avant le 31 décembre 2018.
A cette date, si vous ne les avez pas tous utilisés ils seront :

  •   reportés dans la rubrique « acquis » de l’année 2019 (dans la limite de 5 jours maximum)
  •  affectés à votre Compte Epargne Temps CET (dans la limite actuelle de 9 jours)

En outre vous accumulerez pour chaque mois considéré comme travaillé durant la période de référence 2,5 jours de CP dans la colonne « en cours d’acquisition » de votre LSRH. Ces jours seront reportés au 1er janvier 2019 dans la colonne « acquis » de votre LSRH (-1 jour au titre de la journée de solidarité) et seront à utiliser avant le 31 décembre 2019. Et ainsi de suite …

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les CP « en cours d’acquisition » peuvent être utilisés dès qu’ils apparaissent en LSRH !
Si votre compteur de CP « acquis » devait être à zéro et qu’il vous allait des congés avant le 31/12 vous pouvez saisir votre demande en LSRH et ils seront décomptés de la rubrique « en cours d’acquisition »
Attention toutefois, si ponctuellement cette souplesse peut vous dépanner cette utilisation anticipée de CP réduira d’autant votre capital CP de l’année suivante …

Au passage à la nouvelle année il me semblait que les 17,5 jours « en cours d’acquisition » de 2017 devaient être reportés dans la rubrique acquis de 2018. En consultant le détail de mon LSRH je vois que ce report a été de 16,5 … Pourquoi ?

Votre questionnement est légitime puisque toutes les communications émanant de la Direction du Groupe à ce sujet faisaient effectivement état de 17,5 jours et oubliaient de préciser que ce chiffre allait être minoré de 1 au titre de la journée de solidarité de 2018 …

Des collègues affirment que je devrai dorénavant obligatoirement prendre au moins 3 semaines de CP en été. Est-ce vrai ?

Ces collègues ont sans doute mal compris le texte de l’accord ! Ce dernier prévoit dans son Article 3.2 que les salariés ayant été présents au cours des 12 derniers mois doivent obligatoirement prendre 3 semaines civiles de CP entre le 1er janvier et le 31 décembre, dont 2 semaines civiles consécutives entre le 1er mai et le 31 octobre.

Dans mon service nous avons interdiction de saisir nos demande de CP ou d’RTT en LSRH sans avoir eu l’accord préalable de notre hiérarchique. Est-ce un fonctionnement normal ?

L’Article 3.5 de l’Accord Temps de Travail précise que « la demande d’absence est effectuée par le salarié via l’applicatif LSRH ». Le mode de fonctionnement de votre service est donc très surprenant.

L’outil LSRH permet :

  • de matérialiser les demandes des salariés,
  • à la hiérarchie, via l’onglet planning de mon équipe, d’avoir une vision globale des demandes et de traiter ces dernières en fonction notamment des nécessités de l’activité de son service/entité
  • de garder une trace des validations, mais aussi des refus. Dans les cas, certes marginaux, de refus répétés non justifiés par des raisons objectives, il peut parfois être intéressant de pouvoir retracer un historique de ces derniers …

Si la situation devait persister, demandez aux Délégués du Personnel dont vous dépendez d’évoquer officiellement ce point lors de leur prochaine réunion mensuelle avec la Direction. Cette dernière devrait avoir du mal à justifier le mode de fonctionnement que vous décrivez !

Pour conclure, la saisie en LSRH de vos souhaits de CP ou d’RTT n’est toutefois pas incompatible avec un échange verbal entre collègues qui évitera souvent les situations de chevauchement de périodes et ne pourra que faciliter la prise de décision du « valideur ».

Ma hiérarchie se doit-elle de respecter un délai pour valider ma demande de CP ou de RTT saisie en LSRH ?

L’Accord Temps de Travail en vigueur depuis le 1er janvier 2018 est assez évasif sur le sujet puisqu’il se contente de prévoir dans son Article 3.5 que toute demande de CP saisie en LSRH doit être validée (ou refusée …) « dans les délais les plus brefs » …

Dans ce même Article 3.5 il est toutefois précisé que si l’absence est prévue dans un délai de moins de 3 mois « la réponse doit être faite dans les 15 jours ».

Combien de temps avant le début de mes CP ou de mes RTT dois-je les saisir en LSRH ?

CP : Bizarrement, ni l’Accord Temps de Travail, ni la loi ne prévoient de délai de prévenance pour les CP. Il est donc théoriquement possible de saisir une demande pour le lendemain … Toutefois, vous en conviendrez, sauf cas exceptionnel il est préférable d’éviter ce type de demande de dernière minute.

RTT : Attention, il n’en va pas de même pour les demandes de RTT pour lesquels l’Accord prévoit en son Article 1.4.3 qu’il convient de respecter « un préavis d’un mois pour une absence supérieure à 5 jours, et de deux semaines pour une absence inférieure ou égale à 5 jours »

Bien entendu, on peut imaginer que votre hiérarchie appliquera une certaine souplesse dans les cas exceptionnels où vous n’aurez pas pu programmer votre demande de CP ou de RTT suffisamment tôt. Dans cette situation, un échange verbal préalable à la saisie en LSRH est préférable et même vivement conseillé …

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les CP « estivaux » sont à prendre entre le 1er mai et le 31 octobre de l’année
et leur durée doit être au minimum de 2 semaines civiles consécutives !
L’article 3.5 de l’accord Temps de Travail prévoit que
« le planning des congés d’été devra être établi le 31 mars au plus tard ».
Par conséquent, votre hiérarchie doit pouvoir consulter vos demandes en LSRH avant cette date …
Attention, l’obligation est bien de 2 semaines civiles consécutives de CP !
Une demande incluant des RTT dans ces semaines ne correspond pas à l’esprit du texte …

Puis-je être sanctionné si je pars en congés alors que ma demande de CP en LSRH n’a pas obtenu de réponse avant leur début ?

En temps normal, un salarié ne peut partir en CP ou RTT que si sa demande a été validée.

Toutefois :

  •  en l’absence de refus avant la date de début des CP ou RTT,
  •  et si vous avez fait votre demande en respectant les délais de prévenance prévus par la loi, par les accords ou par les usages dans votre entreprise (voir plus haut),

la jurisprudence considère de manière constante que votre Employeur ne pourra vous reprocher votre absence (abandon de poste). Il disposait en effet du temps nécessaire pour statuer sur votre demande et pour vous informer de sa décision (positive ou négative).

Dans ces cas également, l’utilisation systématique de LSRH pour matérialiser vos demandes permet de garder une trace indiscutable de la date de votre demande et de la réponse (ou non-réponse …) de votre hiérarchie.

Pour éviter d’en arriver là, inquiétez-vous de la situation suffisamment tôt et pensez à rappeler à votre « valideur » que votre demande n’a pas encore obtenu son aval. Il s’agit peut-être d’un simple oubli de sa part …

J’ai fait ma demande de CP en LSRH. Mon Directeur m’a indiqué verbalement qu’il ne la validera pas, me demande d’annuler ma saisie et d’en faire une autre. Que dois-je faire ?

Comme déjà évoqué plus haut, l’outil LSRH permet de matérialiser les validations des demandes, mais aussi de garder une trace des refus de CP ou d’RTT.

Si la décision de ne pas accéder à votre demande initiale repose sur des raisons objectives rien ne devrait empêcher votre Directeur de faire état de son refus dans l’outil LSRH. Dans ce cas, vous devriez être destinataire d’un Email automatique vous informant de cette décision. L’annulation d’une demande de CP ou RTT en LSRH doit être réservée aux cas où vous auriez commis une erreur lors de la saisie ou souhaiteriez modifier les dates initialement prévues.

Une fois le refus de votre Directeur matérialisé en LSRH, vous pourrez effectuer une nouvelle demande dans l’outil qui elle, espérons-le, sera validée par votre hiérarchie …

Dans ma CCM nous venons de passer à 37h/semaine avec 1 jour de RTT/mois. Nous pouvons posez nos RTT à notre guise mais nous avons interdiction de les positionner sur le samedi matin. Malgré nos protestations notre Directeur persiste !

Et bien votre Directeur a tort ! Il semble méconnaître l’Article 1.4.3 de l’Accord Temps de Travail en vigueur depuis le 1er janvier 2018 !

Ce dernier prévoit que « la pose d’un repos sur une journée qui ne comporte qu’une demi-journée de travail effectif est autorisée dans la limite de 6 fois par an, et décompté pour 0,5 jour ».

Attention toutefois, être autorisé à poser une absence le samedi matin sous la forme d’un RTT n’implique pas automatiquement que cette dernière soit accordée. Que ce soit pour les CP ou les RTT, votre Directeur est en droit de refuser votre demande si son refus est justifié par des raisons objectives comme par exemple la continuité du service à la clientèle. Mais dans ce cas, il devrait également refuser la pose d’un CP sur ce même jour …

VOUS AVEZ ENCORE DES QUESTIONS AU SUJET DES CP ET DES RTT ?
VOUS RENCONTREZ DES DIFFICULTES A CE SUJET ?
Contactez-nous par Email au contact@cftc-creditmutuel.fr

CFTC : PARRAINAGE 2018

EN 2018 1 PARRAINAGE = 1 CARTE ILLICADO de 40€

Chères et chers adhérents,

Le Syndicat CFTC du Personnel de Crédit Mutuel

reconduit et améliore en 2018 sa vaste

OPERATION DE PARRAINAGE

pour renforcer sa présence au sein du Groupe CM11-CIC,
pour vous remercier de votre fidélité et de votre implication dans le développement de votre Syndicat
et pour récompenser toutes celles et tous ceux qui viendront rejoindre nos rangs !

LE PRINCIPE …

Vous êtes adhérent(e) du Syndicat CFTC du Personnel de Crédit Mutuel et vous parrainez l’adhésion de l’une ou de l’un de vos collègues à notre Syndicat :

VOUS recevez une carte Illicado de 40€ ! (*)
– >VOTRE COLLEGUE, nouvel adhérent, reçoit également une carte Illicado de 40€ ! (*)

(*) une fois la nouvelle adhésion validée et le 1er prélèvement effectué sur le compte du nouvel adhérent

COMMENT PROCEDER …

1. Imprimez le Bulletin d’Adhésion Spécial Parrainage auquel vous accédez en cliquant à ICI

2. Complétez la rubrique PARRAIN

3. Faites compléter à votre collègue les rubriques ADHERENT

4. Transmettez le tout par Courrier Interne à :

Syndicat CFTC du Personnel de Crédit Mutuel
OPERATION PARRAINAGE 2018
Locaux Sociaux
WACKEN

QUESTIONS / REPONSES …

C’est quoi une carte ILLICADO ?
La carte cadeau ILLICADO est une carte multi enseigne (valable dans plus de 60 enseignes et 20 sites Internet). Elle permet de régler ses achats en une ou plusieurs fois et est valable en magasin, par téléphone et sur internet.
Vous pouvez dépenser vote carte cadeau dans une ou plusieurs enseignes, au centime d’euro près. Vous avez le choix entre plus de 60 enseignes et 20 sites Internet !
Vous pouvez utiliser votre carte cadeau prépayée comme moyen de paiement en magasin, sur internet ou encore par téléphone.
Vous pouvez, selon votre choix, effectuer un paiement partiel ou total avec votre carte cadeau.
Si vous souhaitez encore plus de précisions, cliquez ICI

Plusieurs de mes collègues sont prêts à adhérer à la CFTC, puis-je tous les parrainer ?
Oui, bien sûr, c’est possible ! Vous recevrez une carte ILLICADO de 40€ pour chacun de vos parrainages ! (*)

Où puis-je trouver le montant de la cotisation CFTC ?
Toutes ces informations vous sont accessibles sur notre Site Internet
Pour rappel, chaque adhérent a droit à un crédit d’Impôts de 66 % du montant de sa cotisation annuelle.
Si le crédit d’impôt excède l’impôt dû, l’excédent lui est restitué par le Trésor Public.

(*) une fois la nouvelle adhésion validée et le 1er prélèvement effectué sur le compte du nouvel adhérent

Profitez de cette opération parrainage 2018 !
Aidez la CFTC à renforcer sa présence dans le Groupe CM11-CIC et recevez une carte ILLICADO de 40€ pour chaque parrainage

la CFTC vous informe NAO CM-CIC JOUR 2

Chères et Chers adhérents(es),
La 2ème réunion concernant les NAO de CM-CIC s’est tenue ce jour au BISCHENBERG.
Nous vous livrons le résultat des discussions avec la Direction. …

APRES D’ÂPRES ET LONGUES DISCUSSIONS
LA DIRECTION A CONSENTI LES MESURES SUIVANTES :

  • Augmentation Générale de +1%  au 1er janvier 2018
  • Une mesure Plancher à 350€ bruts annuels
    (elle « booste » l’augmentation pour les salaires les plus bas)
  • Une promesse d’un Abondement à 1.110€ en 2018
    (pour un versement volontaire au PEG de 370€ avant le 31/12/2018)