Octobre 2020 : La lettre du mois

EN BREF

CSE

  • Résumé du CSE du 25 septembre
  • Prochains CSE les 23 octobre et 25 novembre

Couvre-feu :

Pensez à rentrer chez vous avant le couvre-feu, mais pas avant la fin de la plage fixe à 16h

RESUME DU CSE DU 25 SEPTEMBRE

Crise sanitaire

Masques

Seuls les masques « papier » fournis par l’entreprise sont autorisés dans nos locaux pour les internes. Il n’est pas prévu de masques transparents permettant aux malentendants de lire sur les lèvres.

Travail à distance

Prévu par roulement sur tous nos sites, à raison de 2 ou 3 jours par semaine, afin « d’alléger » les sites, il semble pourtant s’appliquer de manière très inégale d’une équipe, ou d’un métier à l’autre, à la grande surprise de la direction, qui une fois de plus est dans le déni. Pas de retour sur site des personnes vulnérables. Si toutefois c’était le cas, M MULLER nous assure que ces personnes sont « volontaires » ou plus vulnérables.

Assistante sociale

La direction va étudier la demande des élus de permettre aux salariés des autres sites de bénéficier de l’intervention de l’assistante sociale de Strasbourg. Cette proposition ne semble toutefois pas les avoir enthousiasmés, car une réponse ne devrait nous être apportée qu’en décembre. Pas d’urgence donc. Il est certainement beaucoup plus urgent de mettre à jour le Document Unique d’Evaluation des Risques, afin d’y intégrer les risques liés au télétravail. Les salariés attendront donc.

Autres informations

Intervention de M RUBLE

Après nous avoir joué la grande scène du 21 au CSE d’août, M RUBLE, guest-star du jour, revient sur la décision de la direction de ne plus assister aux CSE qu’au besoin(le leur, pas le nôtre, faut pas déconner), et nous propose de nous présenter des pistes pour de meilleures relations avec le CSE. On s’attend aupire, mais on devrait se retrouver avec un truc du type : Le CSE n’est qu’une chambre d’enregistrement des décisions de la direction. Nous avons hâte.

1 Amples effets de manches, montée dans les aigus accompagnée de cris ou descente dans les graves sous forme de sanglots longs, sont trois des nombreux leviers utilisés pour bien jouer la grande scène du 2. Car jouer la grande scène du 2 ne se fait pas à l’économie : il s’agit d’émouvoir. (Source Les Mots surannés)

Révision du plan stratégie groupe

Dans le contexte actuel de crise, le plan stratégique du groupe a été révisé, afin de tirer les leçons de lacrise et répondre aux nouvelles habitudes et besoins de nos clients. L’ensemble des projets au plan ont été réévalués et repriorisés. L’objectif est de retrouver au plus tard en 2023, le niveau financier de 2019 (PNB, résultat, rentabilité, …), tout en renforçant nos ambitions humaines et mutualistes (Formation, Egalité femmes-hommes, réduction de l’emprunte carbone, …). Du côté de l’informatique, nous devrons bien-entendu accompagner ce changement, en adaptant nos processuset outils, en renforçant nos moyens humains et nos compétences. Rassurez-vous, on nous assure de la carte blanche du groupe et de toute la confiance de notre direction. Avec les renforts humains et matériels à venir, M RUBLE verse même dans un optimisme rayonnant en pensant que la révision du plan ne devrait pas avoir de gros impacts pour les équipes EI, et que nous pourrions même répondre plus tôt que prévu à certains objectifs.

Mesure des niveaux de radon

Le groupe va mener une campagne de mesure des niveaux d’expositionau radon sur nos sites. Ce gaz radioactif d’origine naturelle peut porter atteinte à la santé des travailleurs en cas d’exposition de plus de 300 Bq. En cas de dépassement du seuil, des mesures de réduction du risque seront prises, mais il est peu probable que nos salariés y soient exposés.

Questions « oubliées » dans l’ordre du jour

Des questions des élus sont régulièrement « oubliées » ou reformulées
lors de l’établissement de l’ordre du jour des réunions CSE entre le secrétaire et la DRH, sans en informer le demandeur d’aucune manière. De là à ce qu’elle écrive les questions elle-même, il n’y a pas loin. Au moins, dans ce cas, elle devrait avoir les réponses. Nous n’osons imaginer qu’il s’agisse d’une censure. Madame LIBERATI s’engage dorénavant à consulter le demandeur avant toute reformulation et refus de questions des élus. C’est bien la moindre des choses.

Activités sociales et culturelles du CSE

Catalogue des activités 2021

Dans un contexte de restrictions budgétaires et dans l’objectif de reconstituer nos réserves, la commission oeuvres sociales a planché sur le prochain catalogue des activités du CSE. Et c’est reparti pour un tour : Après les linéaires d’hiver supprimés en fin de la dernière mandature, c’est au tour des linéaires d’été de passer à la trappe. Pour l’instant, les appartements du CSE survivraient, mais il est prévu une augmentation significative, afin d’arriver au niveau des prix de location du marché, moyennant une subvention misérable.

Nous veillerons à ce que les activités sociales ne finissent pas sacrifiées purement et simplement sur l’hôtel de la rentabilité.

Consommation d’alcool lors des activités organisées par le CSE

Avec l’évolution des lois et autres jurisprudences les responsabilités du CSE vont en grandissant, notamment en matière de consommation d’alcool. Malgré ces risques forts, le CSE a décidé de ne pas interdire l’alcool lors des manifestations qu’il organise. Il sera donc possible de consommer de l’alcool dans la limite du taux légal. En cas d’abus, le CSE pourra exclure temporairement les contrevenants des activités futures

A la vôtre donc, mais avec modération bien sûr

Futur CASCIE (CSE Inter-entreprises du groupe)

La dernière version de convention soumise a été validée par la Direction du groupe. Ça sent la signature. Du côté du CSE EI, les feux sont également au vert, malgré les bémols du SNB et de la CGT, qui en veulent toujours plus.

Du côté de la CFTC nous sommes très satisfaits de cette décision, mais nous déplorons que les heures pour les APIE (antennes locales du CASCIE) n’aient pas été à la hauteur des ambitions initiales. Nous espérons pouvoir disposer de plus d’heures pour les APIE, si elles en ont besoin pour fonctionner correctement. Nous remercions par ailleurs M. Rublé pour son intervention auprès de la DRH groupe.

En vrac

#vousavezpluslaparole :

Un retour très succinct nous a été fait sur les enquêtes menées auprès des salariés (#vousavezlaparole, ressenti pendant la crise et lutte contre les discriminations) : Pas grandchose à se mettre sous la dent. Parcontre, il n’est clairement pas urgent de vous faire un retour. Notre direction n’a notamment pas voulu « alourdir » la newsletter publiée en catimini dans Pixis, préférant y faire figurer un jeu concours et une info Action Logement.

COVID SCENE DO NOT CROSS THE LINE

La distanciation n’est pas un vain mot à Nantes. Elle revêt même parfois un caractère très concret sous la forme de rubalise de chantier, ne laissant que moins d’un mètre d’espace de travail. Il semblerait que ces postes soient affectés à des salariés en télétravail 2 jours par semaine. Et les 3 autres jours, ils font quoi ?